L’embolisation de l’arthrose du genou peut vous être proposée en fonction de vos symptômes lors d’une consultation avec votre Radiologue Interventionnel. L’indication est posée de façon multidisciplinaire en accord avec votre rhumatologue et/ou votre médecin généraliste.

Qu’est-ce l’arthrose du genou (gonarthrose) ?

L’arthrose du genou est provoquée par une usure progressive du cartilage protégeant l’articulation. Les symptômes les plus fréquents sont la douleur et la raideur de l’articulation.

Les traitements recommandés pour la prise en charge de la maladie sont les médicaments antidouleurs, les infiltrations et la kinésithérapie. A ce jour, l’embolisation est proposée pour les patients en échec de ces traitements.

En quoi consiste l’embolisation de l’arthrose du genou ?

La douleur ou gêne dans le genou est causée par une inflammation suite à une augmentation de l’afflux sanguin au niveau de l’articulation (hypervascularisation inflammatoire). Le but de l’embolisation est de réduire cet afflux sanguin et l’inflammation associée.

L’embolisation intra-artérielle est pratiquée en routine par les radiologues interventionnels de l’Hôpital Européen Georges Pompidou pour le traitement des fibromes utérins, de la prostate ou des hémorroïdes. Sous anesthésie locale, le radiologue interventionnel navigue dans les artères à l’aide d’un cathéter (long tuyau fin) jusqu’au vaisseau souhaité (artère cible) qu’il embolise (bouche) en y injectant un produit appelé agent d’embolisation.

Quels sont les résultats de l’embolisation de l’arthrose du genou ?

L’embolisation des articulations douloureuses est une nouvelle approche thérapeutique développée au Japon avec de bons résultats et pas de complications graves.

Quels sont les avantages de l’embolisation de l’arthrose du genou ?

La durée d’hospitalisation (ambulatoire ou 1-2 nuits) et le temps de récupération après embolisation (quelques jours) est court. Aucune période de convalescence n’est nécessaire.

Quels sont les risques de l’embolisation de l’arthrose du genou ?

L’embolisation est considérée comme très sûre. Toutefois, comme toute intervention, il existe des risques. Ceux-ci vous seront expliqués par votre radiologue interventionnel lors de votre consultation.

Puis-je bénéficier d’une embolisation pour mon arthrose du genou ?

Dans un premier temps, vous devez prendre un rendez-vous de consultation avec votre radiologue interventionnel. Vous devrez venir à cette consultation avec les imageries demandées. Votre radiologue interventionnel vous proposera alors une intervention si votre pathologie s’y prête.

Quelle est la prise en charge pour une embolisation de l’arthrose du genou ?

L’intervention peut se pratiquer en ambulatoire (hospitalisation de jour) ou en hospitalisation de courte durée (2 nuits) selon les patients.

L’intervention se fait sous anesthésie locale et dure environ une heure. Dans un premier temps, le radiologue interventionnel pratique une petite incision au pli de l’aine et insère un cathéter (long tuyau très fin) dans l’artère. Sous contrôle d’imagerie par rayons X, le radiologue interventionnel guide le cathéter jusqu’à l’artère du genou inflammée puis y injecte l’agent d’embolisation bloquant ainsi le flux sanguin.

Quelles sont les suites opératoires ?

Cette intervention n’interrompt le travail que le jour de l’examen. Il est toutefois préférable d’éviter les efforts physiques pendant les 24 à 48 heures qui suivent l’intervention. Un gonflement (œdème) passager du genou et/ou des douleurs au niveau du genou peut apparaître dans les quelques heures suivant l’intervention.

Votre radiologue interventionnel vous verra en consultation un mois après l’intervention.

L’embolisation de la gonarthrose en vidéo :